Le Revenu de Base Inconditionnel, Individuel et Inaliénable ou RB3I

Nous sommes dans un système complexe dans lequel toute mesure mise en place produit des effets en cascade souvent incontrôlables, aléatoires et parfois pervers. C’est ce qui s’est produit dans le Système Social de redistribution pratiqué en France. Il ne répond plus aux objectifs du Comité de la Résistance dans un contexte d’après-guerre de reconstruction et de plein-emploi.
C’est devenu une « usine à gaz »
C’est pourquoi, tout l’édifice social est à imaginer. La clef de voûte de ce projet serait la mise en place d’un RB3I distribué à toute une population, individuellement, de la naissance à la mort. C’est un Revenu parce que l’on vit et non un Revenu pour vivre.
C’est le REMEDE : Revenu Économique Minimum d’Existence et de Dignité Émancipateur
Le Projet
Ce RB3I et ses mesures annexes peut être mis en place rapidement, d’abord dans une région pilote pour vérifier, par des indicateurs objectifs (chiffrés) et « subjectifs » (enquêtes) que les résultats escomptés correspondent bien aux attentes prévisibles. Puis, après avoir effectué les réglages nécessaires, l’étendre à un pays, une communauté (Européenne) et a tous les pays qui acceptent la plate-forme constitutionnelle pour que cette « métamorphose » (Edgar Morin) puisse être exportée et permettre ainsi une réelle coopération entre les peuples.
Ce RB3I, dont le montant serait évalué en France entre 700 et 1 200 € par adulte (selon les propositions) devrait permettre de supprimer la misère. Il pourrait être complété par des mesures « écologiques » par la distribution de chèques « Énergie » en fonction du Climat (chauffage), de la capacité des transports en commun locaux (carburant) ou de l’approvisionnement en eau. Ces chèques s’ils ne sont pas utilisés (sobriété) seraient « négociables » pour augmenter le pouvoir d’achat.
Mesures annexes (Pour la France)
La distribution d’un RB3 va supprimer les emplois d’une trentaine d’organismes de redistribution il faut donc l’associer à une Réduction du Temps de Travail (RTT) à 4 jours (ouvrés) avec un WE de 3 jours. Les jours fériés annuels seraient réduits à 6 jours : trois jours « laïcs » : le 1er de l’An, la fête du travail et la fête nationale et 3 fêtes religieuses : Kippour, Noël et l’Aïd. Tous les autres jours fériés actuels (Victoire, Armistices et autres fêtes catholiques) seraient supprimés. Le bilan serait largement positif pour les employés comme pour les entreprises. Les reconversions seront accompagnées de formation.
Plate-forme d’une Constitution selon un modèle universel :
• Distribution d’un RB3I
• Application stricte des Droits de l’Homme et du Citoyen
• Laïcité
• Abolition de la peine de mort.
Financement de cette mesure (France).
Dans l’état actuel de la redistribution le RB3I serait d’un RSA pour tous. Il existe différentes Sources du financement possibles. Thomas Piketty (Capital et Idéologie) va plus loin : ajouté au RB3I, il propose un capital de 120 000 distribué à 25 ans pour débuter un projet de vie
Bi-Monétarisme : Le RB3I pourrait être distribué tout ou partie en monnaie locale (nationale) versé sous forme monétique. Cette monnaie sera naturellement « volatile » car absorbée par les impôts et taxes résultant de sa circulation. La conversion de monnaie locale vers la monnaie commune se fera pour les salaires et le CA des entreprises. Cette monnaie locale aura un rapport « un pour un » avec la monnaie « commune » et ne permettra pas d’obtenir des « actifs » (immobiliers, actions…). Cette monnaie locale offre les avantages des SEL sans en avoir les inconvénients.
Avantages escomptés (non exhaustifs).
• Suppression de la misère. Le RB3I permet de vivre pauvrement mais dignement dans son pays d’origine ou dans le pays d’accueil.
• Chacun pourra imaginer son projet de vie
• Équilibre économique mondial, coopération positive. Les relations entre pays coopérants seront « gagnant-gagnant ». Pour plus de précisions : CLIC
• Chacun participe à la solidarité nationale par ses impôts et taxes prélevés à la source.
• Relations familiales « parents-enfants » simplifiées. Chacun est libre. Les « tanguy » n’auront plus de prétexte, les étudiants et les apprentis seront autonomes pour acquérir les connaissances et les compétences. En cas de séparation de couple, les problèmes économiques (en particulier pour les femmes) seront limités car le RB3I est individuel.
• Les relations employés-employeurs seront apaisées. Les conditions de travail seront améliorées faute de quoi les employés pourront choisir ailleurs.
• Réduction des budgets consacrés à la défense : sécurité, désarmement.
• Accroissement de la culture et de la recherche. Les échanges ne pourront être que fructueux grâce au mélange des cultures
• Équilibre démographique. En limitant le RB3I à 2 enfants par couple, le RB3I peut être un moyen incitatif à la régulation des naissances et éviter ainsi une surpopulation génératrice de misère.
Toutes ces mesures nécessitent évidemment un débat démocratique et un Référendum avant de le mettre en application
Pour ceux qui se posent des questions au sujet de ce RB3I, voici un petit argumentaire proposé par Génération.S pour ce qu’il nomme un Revenu Universel (RU)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nine + one =