Danger – FN – Vitrol – Alaska – Iran – Libye – Revenu de Base

Attention DANGER !

Si la Gauche, le centre et/ou la droite modérée ne s’approprie(nt) pas le concept du Revenu de Base Inconditionnel comme clef de voûte d’une véritable réforme sociale, ce sera l’extrême-droite qui se l’accaparera « à sa sauce ».

Sans vouloir jouer au Cassandre mais en jetant un regard sur le passé, le « National » et le « Social » n’ont jamais fait bon ménage…

Pour mémoire :

En France, à Vitrol dont la Mairie était tenue par le couple MEGRET, il y a eu une velléité d’un « Revenu » réservé aux français « bien de chez nous », la fameuse « préférence nationale » et dont le principal objectif était de « favoriser » la femme au foyer…

Janvier 1998 : une allocation de naissance d’un montant de 5 000F (762 €) est allouée aux enfants de parents français ou ressortissants de l’Union européenne. Catherine Mégret sera condamnée pour discrimination à 3 mois de prison avec sursis, une amende de 15 245 €, et deux ans inéligibilité. (LDH)

Aux USA – Alaska, où sévit Sarah PALIN du Tea-Party, le Revenu de Base a été mis en place pour étouffer dans l’œuf les protestations que l’extraction du pétrole, catastrophe écologique pour la région, aurait provoquées

En 1976, l’Alaska a mis en place l’Alaska Permanent Fund, un fond souverain dont le capital est basé sur les revenus miniers et pétroliers de l’État, et dont les revenus alimentent depuis 1982 un dividende universel versé le 30 juin de chaque année. En 1999 un référendum interdit à l’État d’utiliser « une partie » des revenus du fond (84 % d’opposants). Le montant maximum versé a été de 2 069 $ en 2008 ; le dividende 2012 a été de 878 $ (wikipedia)

En Iran et en Libye, les dictateurs ont « apaisé » les populations en leur procurant un dividende sur leurs pétrodollars

1 Commentaire

  1. Marc de Basquiat

    Bien vu.
    Avec la récente ouverture par JM Ayrault du chantier de réforme de la fiscalité, nous avons enfin une opportunité d’inscrire le RdB comme brique fondamentale du système redistributif français.
    Encore faudrait-il que les partis dits « de gouvernement » travaillent sérieusement en osant rechercher une vision commune, qui ne se limite pas à taper sur les électeurs-contribuables du camp d’en-face…
    Sinon, oui, le RdB risque bien d’émerger uniquement par suite de la prise de pouvoir d’un parti autoritaire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× six = forty two