Présidentielles – Nicolas Hulot – Bernard Debré – Réponse ouverte

« Réponse » ouverte de Bernard Héron à la « lettre ouverte » de Bernard Debré à Nicolas Hulot

Je me suis permis de laisser ce message (cool) sur le blog de Bernard Debré.
Cher Monsieur, cher Professeur, cher Député
Bien que me situant politiquement à gauche, jusqu’à présent je vous ai toujours plutôt apprécié. C’est pourquoi j’ai été particulièrement étonné de vos dernières  interventions. Je ne reviendrai pas sur l’affaire DSK qui a été traitée de manière « glauquissime » pour reprendre l’expression de Nicolas Hulot avec qui je suis en parfait accord. C’est justement sur votre lettre ouverte que vous lui avez adressée que je souhaite revenir car il me semble qu’elle ne vous correspond pas… que vous avez été mal conseillé ou mal inspiré…
1 – Vous lui reprochez l’usage des matériels « modernes » (et polluants… ?) alors qu’on reproche plus souvent aux écolos de vouloir retourner à la bougie…
2 – Vous l’attaquez sur les  sociétés qui ont « aidé » sa fondation. Il répond « Prendre l’argent là où il est »… Il ne faut pas confondre « mécénat » et « sponsoring ». Il s’en explique très bien dans cette interview à Grenoble.  http://www.dailymotion.com/video/xisctb_nicolas-hulot-sur-france-bleu-isere_news
3 – Vous lui « reprochez » son revenu de 30 000 euros mensuel. C’est, comme le propose Mélanchon la limite haute, 20 fois le SMIC. Je ne pense pas qu’un Professeur de votre notoriété puisse s’en offusquer. A quand la publication des revenus ? Personnellement, avec mes 3500 euros mensuel en retraite, cela ne me dérangerait pas.
4 – Quant au pacte écolo , « Sarkosy » aussi était ravi de le signer et de se débarrasser ainsi de cette épine du pied « écolo » …
5 – Vous invectivez : « faire de la politique vous va comme une chaussette à un boa, comme des échasses à une girafe ! » Curieusement  je trouve cette invective déplacée venant de vous, professeur reconnu… En effet, pourquoi faire de la politique un cercle fermé ? Il me semble que Victor Hugo, Lamartine et d’autres « saltimbanques » ont participé à la représentation politique. Vaut-il mieux être être « fils ou fille de » pour faire de la politique ? Je vous laisse le soin d’y réfléchir.
Je pense que la candidature de NH vous inquiète plus qu’elle ne vous dérange ou vous offusque et c’est ce qui, moi, me rassure.
Très cordialement
Bernard HERON
www.generationdemain.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− four = one