Revenu Existence – Le petit livre vert – Histoire des 3 enveloppes

Histoire « Vraie »

je suis embauché dans une société américaine,. Comme cela se fait souvent je rencontre mon prédécesseur qui me passe le minimum de consignes avant d’être viré comme c’est souvent le cas. Un gros chèque fait passer la sauce… Néanmoins, avant de partir, il me propose trois enveloppes à n’ouvrir qu’en cas de problème. Tranquille, je dépose ses enveloppes dans un tiroir et j’oublie.

Je présente à la DG mon projet de réorganisation. Rendez-vous dans un an au Conseil de Direction. Au bout d’un an, c’était pas aussi simple que cela, j’ai pris du retard, il va falloir que je trouve une excuse. Je pense aux enveloppes.

J’ouvre la première. Il est noté : « critique ton prédécesseur ! » – Pas bête ! Je vais donc à ce conseil un peu plus serein. «M. X était nul, je ne pensais pas que l’état des lieux était aussi catastrophique, maintenant tout est en place et dans six mois vous aurez votre résultat… ». Six mois plus tard, malgré tous mes efforts, ça ne décolle toujours pas. Nouveau Conseil de Direction.

J’ouvre ma deuxième enveloppe. « critique tes collaborateurs, tes équipes !». OK j’ai compris – J’y vais : « C’est dur ! Je suis entouré de gens incompétents ! Il faut virer untel et untel, voire changer toute l’équipe, ils sont nuls…».  On m’en redonne pour six mois.

Six mois plus tard j’ouvre ma troisième enveloppe : « prépare 3 enveloppes… »

C’est une excellente façon de se dire dans l’entreprise (et en politique) où on en est : 1ère, 2ème ou 3ème enveloppe ?

1 Commentaire

  1. Pingback: Un peu lecture.... » Blog de Mathieu Chateau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× 1 = seven