Revenu existence – Transport – Témoignage – contrôle – racket – Tramway -RATP – STIF

Témoignage transmis aux résponsables des Transports de l’Ile de France.

Racket des voyageurs qui préfèrent prendre les transports en commun plutôt que de participer à la pollution de leur ville.

Nous sommes samedi soir et nous sommes invités à Puteaux chez des amis. Nous n’avons pas de voiture dans Paris. Je me déplace en vélo et ma femme a sa carte Navigo.

Après avoir vérifié le trajet sur « Mappy », nous prenons le tram T3 à la Porte d’Orléans. Correspondance à la porte de Versailles pour prendre l’autre Tram T2 direction la Défense.

Je composte mon ticket, ma femme « bip » sa carte Navigo. Ceci dans les deux tramways. Tout est pour mieux quand six contrôleurs envahissent la rame à la station « les Moulineaux » . Je présente mon ticket et ma femme son pass… Surprise ! Elle n’est pas en règle alors que je le suis avec un seul ticket !!! Nous sommes en zone 3…  On crois réver ! On a beau expliquer notre bonne foi, que nous n’avons même pas imaginé une seconde être en situation irrégulière,.. Rien n’y fait. Nous avons affaire à des « robots » obtus. Nous n’avons pas d’argent liquide sur nous… Ma femme présente quand même sa Carte d’Identité. Coût de l’opération : 25 euros + 22 euros de frais de dossier.

Ce genre de « racket » est insuportable et je peux comprendre les réactions de voyageurs pris en défaut…surtout s’ils sont jeunes et sans le sous…

  • A quand la suppression de ces zones stupides ?
  • A quand le ticket valable pour une durée de … comme à Bruxelles par exemple ?
  • A quand les transports de proximité « gratuits » comme on le propose avec le Revenu d’Existence ?

Le métier de contrôleur, s’il doit encore exister, devrait exiger des qualités de « bon sens » et de respect… Difficile d’avoir affaire à des gens sans aucun discernement et qui ne font que se retrancher derrière le règlement.

Il est évidemment hors de question que nous participions à ce genre de racket. Nous ne paierons pas ce PV (référence : JGD759 – 05/03/11 – 19h48 – Matricule agent 207486).

Envoi de ce lien aux « responsables » des transports dont je connais les adresses e-mail.

En final, nous avons reçu le PV par la poste et nous avons « racké » nos 47 euros car si nous ne payons pas dans les 2 mois c’est 180 euros supplémentaires ! Le racket a encore payé. Pot de fer contre pot de terre et aucun moyen de contester sinon ce type de témoignage…

Bernard HERON

2 Commentaires

  1. Tim

    Ma fille et son amie (provinciales) se sont fait racketter en mai 2014 par des agents de la RATP intra-muros. Pour des tickets non valides certes, mais pour lesquels les machines les avaient laissées entrer, elles ont dû payer chacune 50 €, n’ont pas eu de reçu, on leur a simplement donné 2 tickets dont un a posé des problèmes ensuite… Ça leur a un peu gâché le séjour.

    Répondre
  2. Temwa Théodore

    je suis très intéressé par vos articles qui portent sur un phénomène aussi que le terrorisme. je suis ^moi-même en train d’écrire un article dans ce sens. je serai donc ravi de m’abreuver davantage à votre source. Déjà, j’ai noté beaucoup de choses que je n’avais pas vues. Merci!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

twelve ÷ two =